Qu’est-ce que la parole ?

La parole comme dépassement de la violence, la nôtre et celle d’autrui. La parole en amont de la communication. La parole ne se réduit pas à l’oralité.

La parole juste comme le souligne Lévinas, a lieu quand l’agent a renoncé à toute domination et s’expose d’emblée à l’action d’autrui dans l’attente de la réponse.

La parole a un pouvoir de transformation. La parole juste exerce une force sans engendrer de domination.

Rapport ambiguë entre la parole et la communication.

Le déploiement de la parole est le vecteur essentiel de l’épanouissement de soi, de notre capacité d’agir sur le monde et de coopérer avec les autres. Elle a effectivement le pouvoir de faire reculer la violence, celle qui est en nous comme celle d’autrui, ainsi qu’il est dit en tête de cet article.

 

Déroulement d’une séance

Une pause respiratoire offre au participant un sas entre le monde extérieur et le travail qui va se faire. L’échauffement de la voix fait progressivement évoluer la séance vers des exercices de diction eux-même menant dans un crescendo jusqu’à une parole forte lors de discours improvisés ou d’autres exercices dans lesquels le participant découvre et utilise le jeu de ses émotions.

Quand l’énergie est à son sommet, on l’accompagne tranquillement vers la clôture de la séance où l’on retrouve le sas respiratoire qui a ouvert l’atelier.

Osez sa voix pour exprimer sa voie